Conditions générales

Le Kino Kabaret, c’est quelques règles à respecter, mais c’est surtout une carte blanche qui vous est offerte.

Nous parlerons plus facilement de code de travail, code d’honneur, charte ou conditions générales… Il est important que vous compreniez bien chaque point car c’est sur eux que repose l’équilibre de ce que nous mettons en place. C’est dans ces limites et principes que vous pouvez vous exprimer librement et que toute la magie Kino peut opérer.

Kino est né sur deux grands fondements: la liberté d’expression et le caractère participatif de son fonctionnement. Toute personne qui rejoint ses rangs en accepte les règles tacites de collaboration et de bienveillance envers les autres participants et le public.

  1. Tous les participants, s’engagent dans la mesure de leurs possibilités – et dans la mesure des besoins exprimés –  à aider, conseiller, participer à d’autres projets que les leurs (regard sur le scénario, aide sur le montage, aide technique, consultation de son réseau, disponibilité, etc.). On participe au Kabaret pour que tous les films aboutissent dans la plus grande collaboration et réciprocité.
  2. Aucune restriction par rapport au genre, si ce n’est que votre film ne peut avoir de visée commerciale ou promotionnelle. De la fiction au documentaire, en passant par l’animation, le stop motion, essai de trailer, film musical, muet, conceptuel, exploratoire, humoristique, atmosphérique… peu importe.
  3. Il ne doit pas dépasser 6 minutes. Mais il peut être plus court, voire très court. Si votre film est plus long, vous devez nous présenter une version de 6 minutes max.
  4. Les réalisateurs s’engagent à réaliser leurs films dans le cadre du Kabaret, ils ne peuvent être tournés à l’avance. Il est néanmoins possible d’utiliser des images d’archives.
  5. Le matériel que vous empruntez sera réservé par le réalisateur ou le chef opérateur. La personne qui gère le stock s’efforcera de distribuer le matériel équitablement entre les projets. L’heure de restitution du matériel que vous avez fixée doit être respectée. Une caution forfaitaire de 100 euros vous est demandée à la sortie du matériel, et vous est rendue lors de sa restitution au complet et en état.
  6. Les participants fourniront également, dans la mesure de leurs possibilités, leur propre équipement (ordinateur, caméra, kit son,…). Les équipements apportés par les participants ne seront pas mis en commun. Le principe du prêt volontaire est néanmoins encouragé.
  7. Un réalisateur peut venir accompagné d’une partie de son équipe pour peu que chaque participant s’inscrive via le bulletin online ou au bureau de production pendant le Kabaret. Par ailleurs, le réalisateur réunira pour son film d’autres participants présents au Kabaret. Les rencontres et les réunions de production accueillent de nombreux talents prêts à s’impliquer avec sérieux sur les films.
  8. Chaque réalisateur doit venir présenter son projet en réunion de production, un projet non annoncé en réunion de production pourra être refusé.
  9. Les films appartiennent aux réalisateurs, ils peuvent les retravailler, les faire distribuer, les inscrire à des concours ou des festivals. Seule règle incontournable, ils ne peuvent en aucun cas changer le générique, retirer des noms, ou les logos des partenaires. Les copyrights de Kino et Hélios seront maintenus en toutes circonstances.
  10. Chaque film sera présenté à la soirée de projection pour laquelle il est inscrit. Par respect pour toute l’équipe qui a travaillé sur le projet, les organisateurs et les partenaires, c’est essentiel, même si le film peut être encore affiné par la suite.

Et c’est TOUT.

Une réflexion au sujet de « Conditions générales »

  1. Ping : Technicien(ne)s, vous êtes attendus de pied ferme ! | Kino Kabaret International de Bruxelles

Les commentaires sont fermés.