Workshop scénario

P1160308

Les idées fusent! En partenariat avec l’ASA.

Ca y est, les petites bulles du Kabaret 2015 ont commencé à frémir!
En ce moment même, nous avons la chance d’accueillir Eric D’Agostino, notre parrain aux multiples casquettes- réalisateur, scénariste et comédien- qui offre aux réalisateurs sélectionnés une journée de workshop sur le travail d’écriture.

Petit préambule.

Nous savons que la formule du Kino Kabaret qui pousse à faire des films très rapidement n’est pas vraiment propice à un travail en profondeur sur certains aspects. Poussés par l’envie d’apporter des cartes supplémentaires aux créateurs et dans notre désir d’accompagnement, nous avons mis en place depuis 2 ans des services d’aide à la réalisation, dont la présence de script doctors le premier jour du Kabaret.

En 2013, nous avions reçu Jean-Sébastien Lopez, co-scénariste de « Dead Man Talking » qui était venu rencontrer les réalisateurs de manière plutôt informelle. L’an passé, c’est Laurent Brandenbourger, scénariste des « Barons » qui nous avait rejoint pour le check final des histoires.

Cette année, nous avons voulu améliorer le concept en offrant un peu plus de temps de préparation à ceux qui le désiraient. Grâce à la collaboration de l’ASA (Association des Scénaristes de l’Audiovisuel), nous pouvons proposer une journée complète de workshop 15 jours avant le Kabaret. Fondée en 1991, l’ASA soutient et accompagne les auteurs confirmés ou novices, organise de nombreux ateliers, coachings, journées professionnelles et mises en réseaux, etc.

Grand nombre de réalisateurs sont très bien formés à l’image mais peinent parfois au niveau de l’écriture. Le but est de sensibiliser nos kinoïtes sur l’importance du scénario, déterminant tant pour la qualité d’un film que pour les producteurs. Implanté au cinéma et dans les médias depuis plus de 10 ans, Eric D’Agostino est passé maître en la matière. Connu pour de nombreux documentaires, il est actuellement en promotion de son nouveau long métrage la « Nef des Fous » qui traite de l’annexe psychiatrique de la prison de Forest.

C’est dans une grande générosité que notre formateur apporte son aide et son expertise sur les histoires proposées par nos réalisateurs, dans une mise en commun des idées tout à fait collective. Réflexions et suggestions se partagent et tourbillonnent autour de la table. L’esprit Kino à l’état pur. De quoi réaliser des films encore meilleurs!

Plus d’infos sur l’ASA: www.associationscenaristes.be

Publicités